Témoignage d’un patient







Marie essaye d’avoir un enfant avec son compagnon, depuis plusieurs mois. Voyant que cela ne fonctionnait pas, le couple a décidé d’en parler avec un médecin.

La décision du médecin

C’est alors que le médecin a évoqué l’idée de réaliser un spermogramme. En effet, Monsieur avait de nombreux doutes sur sa fertilité : le médecin voulait vérifier si le problème ne venait pas de là.

Témoignage de Marie

Bonjour à tous et à toutes.
Même s’il ne l’avouait pas, mon compagnon était assez anxieux à l’idée de faire ce type d’analyse. Je l’ai donc accompagné à la fois dans les démarches (docteur, coups de fils etc…) et dans le prélèvement. C’était une grande première pour nous deux. Nous avions rapidement entendu parlé du spermogramme mais nous n’imaginions pas devoir en faire un un jour.

Il y a une semaine, nous avons été à l’hôpital Pellegrin, à Bordeaux. Après avoir patienter un petit peu dans les salles d’attente, nous avons été pris en charge par le personnel médical.
On nous as alors fait remplir un dossier, qui contenant de nombreuses questions pour tous les deux : antécédents médicaux, quels étaient les examens que l’on avait déjà réalisé avant, si nous sommes malade en ce moment, sous traitement antibiotique, si on prend régulièrement des médicaments, ce genre de chose.






Nous nous sommes ensuite rendu dans une salle destinée au prélèvement des spermatozoïdes. Je suis venu avec mon ami dans la salle pour l’aider. Après s’être lavé les mains et le sexe, nous sommes passé au recueillement. L’homme peut s’aider de magazines X qui étaient présents, mais mon copain n’a pas eu besoin. Dans certains hôpitaux, il y a également des DVD pornos pour aider l’homme à avoir une érection. Mon ami s’est alors masturbé. Il faut faire très attention lors de l’éjaculation, à recueillir le sperme dans le bocal prévu à cet effet, et à ne surtout pas en faire tomber une petite partie ailleurs.

Mon compagnon s’est ensuite rhabillé et nous avons porté la semence au médecin, qui l’a immédiatement fait analyser par un de ses collègues.

Nous sommes dans l’attente des résultats, on ne devrait pas tarder à savoir d’où vient notre problème de conception, et espérer devenir parents au plus vite 🙂